Rama, une histoire de déluge / FILM COMPLET

La vidéo réalisée par Simon Giraud est maintenant en ligne sur la chaîne Youtube.

La voici, avec Chroniques Epiques

"La Durance, qui prend sa source vers 2300 mètres d’altitude, est la rivière la plus importante de Provence avec prés de 324 Km de longueur. Rivière capricieuse, redoutée pour ses crues, elle a laissé de tristes souvenirs derrière son passage. A travers l’histoire tragique de Rama découvrez pourquoi la furie des eaux de la Durance et de ses torrents marque encore les esprits d’aujourd’hui."

À la demande de l'Association Patrimoine de La Roche-de-Rame, qui a commandé et financé ce film, j'ai écrit un conte : Le rêve de Gargantua, illustré par Simon Giraud. 

Avec des témoignages d'habitants de La Roche-de-Rame, qui ont connu notamment les inondations de 1955 et de 1957 et la vie avec la Durance !

Le héros de François Rabelais, Gargantua,  ayant séjourné dans les Hautes-Alpes, j'ai eu l'idée de ce rêve, quand on sait que le géant asséchait la Durance quand il buvait de son eau et la faisait déborder en pissant dedans ! 

Une façon de rappeler l'histoire de cette rivière et de son impact sur les habitants, et d'ouvrir ce conte sur l'avenir et les risques que cette capricieuse Durance fait encore planer sur la région...

Voici le Rêve de Gargantua in extenso :

 

Capture d’écran (28)

Dessin : Simon Giraud

Le rêve de Gargantua

 

La nuit où la Durance sortit de son lit, Gargantua le géant des pierres des paysages haut-alpins fit un rêve.

Il rêva qu'il était sous un arbre avec une jeune femme. Elle avait de longs cheveux émeraudes, de grands yeux turquoise dans lesquels on voyait couler la rivière, des dents en petites pierres blanches et une robe légère et transparente, couleur de Durance qui volait dans l'air comme un voile de mariée. Elle se roula jusqu'à Gargantua et le réveilla.

Qui es-tu ? demanda Gargantua. Je suis la fée Durance. Je surprends les femmes et les hommes avec mes crues.

L'arbre sous lequel Gargantua avait dormi était déjà enseveli. Gargantua se leva et brandit de façon inquiétante la plume d'un aigle qu'il avait attrapée en plein vol sur l'aile de l'oiseau. La jeune-fille disparut.

À sa place apparut un garçon d'une dizaine d'années. Il n'avait qu'une main et la tendit à Gargantua qui le fixait sans comprendre.

Qui es-tu ? lui demanda Gargantua qui s'était réfugié dans l'hospice Notre-Dame des Calmes . Je suis Guillaume, le petit berger. Tu vas devoir partir d'ici si tu ne veux pas être enseveli par les eaux de la Durance. L'ouragan s'approche, regarde le ciel est noir déjà. Dépêche-toi, va dire aux hommes du village qu'ils doivent le reconstruire plus haut. Ils ne peuvent pas rester si près de la rivière. Gargantua ricana et brandit sa plume sur l'enfant, qui disparut.

À sa place un château s'éleva soudain, lui barrant la route. Un seigneur en sortit sur son cheval blanc. Il portait une chasuble en peau de léopard et une coiffe en bandeau avec un turban couleur de feu qui tombait sur ses épaules et sur les flancs du cheval.

Qui es-tu ? demanda Gargantua. Je suis le seigneur de Rame. Pousse-toi de mon chemin, géant, tu ne me fais pas peur ! Gargantua lui parla ainsi : quitte ce château avec tous les tiens et tous tes serviteurs, tes bêtes, tes pièces d'argent, tes oiseaux, tes fleurs, tes coffres et tes tapisseries. Ton château va être inondé bientôt et ce sera la fin de ta dynastie ! Le seigneur fit partir son cheval au galop et sortit son sabre, mais Gargantua brandit la plume de l'aigle et le seigneur et son cheval blanc disparurent.

Alors l'eau de la Durance recouvrit le château et la chapelle. Une barque avec une femme à l'intérieur apparut au loin. Quand la femme fut tout près du géant, elle cria : Eh ! Que veux-tu géant ? Pousse-toi de là ! Et elle menaçait le géant avec sa rame. Mais Gargantua brandit encore sa plume. La femme et la barque furent transformées en pierre. Elles coulèrent ensemble au fond du lac.

À leur place, jaillit une chapelle toute blanche. Un énorme rocher descendit lentement avec un bruit de tonnerre dans le torrent de l'Ascension. Il s'arrêta près de la chapelle et ne bougea plus. L'eau s'écoula de part et d'autre de la chapelle. Les nuages se déchirèrent, le soleil revint, les oiseaux se mirent à chanter, des cloches sonnèrent. On appela ce rocher le Ristouras

Gargantua dit aux villageois : ne construisez plus vos maisons plus bas que ce Ristouras. Ainsi désormais il vous protégera des crues du fleuve.

Gargantua jeta la plume dans les airs, elle s'envola en tourbillonnant et alla se planter sur les Aiguilles, massif sur la rive gauche de la Durance. La fée Durance, le petit Guillaume, le seigneur de Rame et son cheval blanc, la femme à la barque montrèrent le bout de leur nez. Ils décidèrent de rester là et vécurent heureux dans le village qui semblait protégé des crues de la rivière. Ce village, on l'appela La Roche. Tout le monde était content, même le seigneur de Rame, puisque rame veut dire roche.

Gargantua se réveilla, pissa dans la Durance et la fit déborder. Les villageois le chassèrent et on ne le revit plus jamais par ici...