Du haut en bas...de la ville de Briançon, classée "Ville d'Art et d'Histoire"

 

La Grande France par Antoine Bourdelle

ph P1000153

Voici la plus haute sculpture de Briançon : La Grande France. Ou la France. Oeuvre d'Antoine Bourdelle, elle se trouve au point culminant de Briançon, sur le fort du Château et domine la Cité Vauban. Elle fut exécutée de 1920 à 1923, et possède une longue et insolite histoire...

Elle est née du désir d'honorer les soldats américains venus au secours de la France en 1917. Il fut tout d'abord décidé de l'ériger au Verdon-sur-Mer, port où embarqua La Fayette en 1777, et où débarquèrent les américains en 1917.

Les deux architectes, Ventre et Damour, avaient imaginé de construire un phare devant lequel serait placée « La France » scrutant l’horizon dans l’attente des Alliés. C'est finalement à Bourdelle qu'on demande de la réaliser, qui refuse tout d'abord, mais se laisse convaincre par le devoir patriotique du travail...Il conçoit un projet colossal en représentant la déesse de la guerre Pallas-Athénée, scrutant à l'horizon l'arrivée des renforts. Elle est armée d’un bouclier et d’une lance garnie de rameaux d’oliviers, symboles de paix, car dans l’esprit de l’époque, la France bien qu’armée reste pacifique. La statue est flanquée des serpents de la Sagesse. C'est la nièce du sculpteur, Theophania Camille Bunand, dite Fanny Bunand Sevastos, femme d’une exceptionnelle beauté qui sert de modèle, tandis que Florence Bryant Colby, secrétaire de la famille Bourdelle, pose pour les bras.

Une première statue fut employée par Bourdelle pour son Monument aux Morts de la Guerre de 1914 – 1918 à Montauban, sa ville natale. L’ouvrage, inauguré en 1932, se situe actuellement sur l’esplanade du cours Foucault.

Une deuxième épreuve servit à orner l’entrée du Grand Palais pendant l’exposition des arts décoratifs de 1925.

Elle est alors entreposée au musée des marbres où elle est abandonnée, attendant une hypothétique construction d’un Palais des Arts Décoratifs Modernes à Paris. C'est là que Maurice Petsche,  sous-secrétaire d’Etat aux Beaux-arts et député de l'arrondissement de Briançon, la découvre, gisant au sol sans emploi. Il en fait alors l'acquisition pour sa ville, Briançon. Haute de quatre mètres cinquante, elle ragarde la vallée de la Durance...Une autre version existe au Palais de Tokio à Paris.

source : Wikipedia

____________________

Buste d' Aristide Albert par Urbain Basset

 

P1040479

Le buste d'Aristide Albert se trouve dans le jardin de la bibliothèque de Briançon, en bas de la Grande Gargouille, dans la Cité Vauban. Né en 1821 et mort en 1903 à Briançon, Il fut avocat, sous-préfet d'Embrun en 1848, et receveur municipal de la ville de Grenoble de 1866 à 1892.

Il se passionne pour l'histoire locale, la montagnet et...le concept nouveau de lecture publique. Son grand-père, François Albert,  négociant et notable de Briançon, ayant commencé une collection de livres, Aristide léguera ses livres et ceux de son grand-père pour partie à la bibliothèque de Briançon et pour partie à celle de Grenoble. 

Peu après son décès, la ville reconnaissante fera ériger un monument devant la bibliothèque dont le buste sera sculpté par Urbain Basset en 1913.

Sculpteur né à Grenoble en 1842 et décédé à Bernin (Isère) en 1924, Urbain Basset expose au Salon dès 1870, avec le torrent en 1878, les Premières Fleurs en 1880, exposé au Musée de Grenoble, et La Source en 1882. Il y exposera jusqu'à sa mort. Il est enterré au cimetière St-Roch de Grenoble.

                                                                                

 

P1040488

 

____________________

Buste de Pierre Termier par Aimé Octobre

 

P1040768       

P1040765Dans le petit square de Termier, se trouve le buste de Pierre Termier, né à Lyon en 1859, mort à Grenoble en 1930. Géologue français, spécialiste de la synthèse structurale des Alpes, il était aussi poète, artiste, savant et sportif, capable de faire de rudes escalades : « Parmi les belles et grandes choses de la Terre, ce sont les montagnes, peut-être, les nobles et puissantes montagnes, qui parlent le plus éloquemment aux hommes de stabilité, d'immutabilité, de pérennité »

 Le Briançonnais fut son champ d'études de prédilection car il avait compris que « La clef de la structure des Alpes françaises se trouve certainement dans les montagnes entre Briançon et Vallouise ». Le 28 août 1894, en compagnie du guide Emile Pic et de son fils Théophile, il réalisa la première ascension de la Roche de Jabel (3 002 m).
Plus d'info, ici
 
 Aimé Octobre a réalisé ce buste en bronze en 1933 (Hohwiller, fondeur). Né en 1868 et mort en 1943, il fut Prix de Rome de sculpture en 1893. Il a réalisé des monuments aux morts, des statues et des bustes dont celui de Pierre Termier : à la suite du décès de l’éminent géologue, en octobre 1930, un comité de patronage fut constitué pour élever à sa gloire un monument ; la souscription ayant répondu largement aux attentes, le comité s’adressa à Aimé Octobre qui était l’un des sculpteurs en vogue. L’artiste exécuta deux bustes en marbre identiques, destinés à être érigés, l'un à l'École des Mines de Saint-Etienne (1933), l'autre à l'Ecole des Mines de Paris. Le troisième dans le square Termier de Briançon.
 
 
Statue équestre de Jeanne-D'Arc dans la cour de l'école Carlhian-Rippert
 

P1040734


 
L'école primaire privée Carlhian-Rippert s'appelait autrefois école Sainte-Jeanne-D'arc. C'est pourquoi on peut voir cette statue équestre de Jeanne-D'Arc dans la cour de l'école.
 
____________________
 
"Vestale" par Sarah Fayolle
 
ph

Place Médecin Général Blanchard, au pied de l'Hôtel de ville, dans la Cité Vauban, une ancienne fontaine est aujourd'hui le cadre d'une sculpture de Sarah Fayolle intitulée "Vestale".

 

ph 

                                                                          ph 

Cette œuvre est le premier prix de la Biennale de Sculpture qui s'est tenue en 1988.

____________________

Haut-relief au Centre Médical Rhône-Azur par Arnaud

P1040497

En bas du Centre Médical Rhône-Azur, au bord de la Route de Grenoble, une émouvante sculpture. 

é 007 rhône-azur

Elle est signée ARNAUD 1957. On y voit deux personnages dont l'un porte une cruche et l'autre une charge sur ses épaules. Je pense qu'il s'agit d'un couple... On remarquera le mouvement sculpté dans la pierre, la lumière des saisons qui colore les volumes, toute la force et toute la douceur exprimées dans les gestes, les postures et les lignes...

é 009

é 014

6-12-12 026

...Et l'élégance des formes quand la neige redessine les courbes...

_____________________

Buste du Général Barbot par Carcenat Tony et  Dechin Jules

P1020776

Devant les anciennes casernes, sur un rond-point appelé Square de Narwik, se trouve cette stelle commémorative dédiée au Général Barbot, mort en 1915.

P1020779 P1020777

Un buste en bronze réalisé par Tony Carcenat (1889 - 1949)  et Jules Dechin (1869 - 1947), sculpteurs, et une stelle sur laquelle est inscrit : Général Barbot - tué à l'ennemi le 10 mai 1915 - Colonel du 159e RIA du 24 septembre 1912 au 25 août 1914

____________________

La Justice ou Priorité au bon sens par Xavier de Fraissinette

P1040505

Créateur, sculpteur et joaillier, Xavier de Fraissinette est un artiste lyonnais résolument contemporain. 

Le bras de la Justice en bronze, émerge d'une pile de 5 livres en marbre rose de Guillestre, les livres des codes, et  soutient la balance de la Justice et l'hermine qui symbolise le Juge. Dans les plateaux de la balance les lois et les règlements pèsent moins lourd que le bon sens, qui fait pencher la balance de son côté.

Cette sculpture se dresse en plein Centre Ville Sainte-Catherine, près d'un parking de supermarché, Avenue Maurice Petsche.

P1040503 6-12-12 023

 

____________________

Oeuvre de Raffi Sarkissian - Octobre 1989

 

P1040516

Sur le parking de la zône commerciale-sud, près d'une autre oeuvre en béton...ce monument est appelé "Monument Maçonnique" et porte les insignes de la Franc-Maçonnerie sur une truelle.

Elève de César et sculpteur depuis plus de trente ans, Raffi Sarkissian possède la passion du bronze. Il a un atelier dans le XVe arrondissement de Paris.

P1040524 

P1040523

P1040521

En face du Massif du Mélézin...et des voitures...

____________________

Le buste de Vauban, dans la Salle du Vieux Colombier - Cité Vauban

Vieux Colombier

Impossible d'échapper à Vauban...qui n'est pas dans la ville, mais dans la salle du Vieux-Colombier...

____________________

Et pour l'insolite...

P1000157

Une sculpture éphémère sur la Place d'Armes de la Cité Vauban...