Rive gauche de la Durance

S'étire un modeste village,

Pour avoir l'air encore plus sage

Saint-Chaffrey est son saint patron ;

Au bord du torrent des Vachères,

Des hommes ont construit leur maison

C'est vous dire leur caractère,

Pauvres et fiers est leur surnom

(refrain de la chanson "La Baratone"  de Bernard Jamais)

P1480163

C'était encore l'hiver et le vent soufflait. Derrière les arbres sans feuilles on apercevait une église et quelques maisons...

baratier belle maison 19-03-11 (4)

La grille d'une belle demeure,

baratier pigeonnier 11 mars 19 (2)

 La maison toute entière, la tour carrée au pigeonnier, la chapelle...

baratier maison panaskhet 11 mars 19 (1)

 Et plus loin, autre époque, la belle maison créée par Achille de Panaskhet, architecte de l'église et de l'école de Savines-le-Lac,

baratier maison panaskhet 11 mars 19 (3)

avec ses hublots, ses coursives

baratier sculpture 11 mars 19 (7) baratier sculpture 11 mars 19 (4)

 Cavalant sur un rocher rose, a surgi la marmotte espiègle et le lézard lascif ne s'est pas enfui...

baratier sculpture 11 mars 19 (3)

car ils étaient le rocher-même, marbre rose de Guillestre.

baratier halle 11 mars 19 (2)

 Sur la place du village, la belle halle toute neuve

baratier halle 11 mars 19 (19) baratier halle 11 mars 19 (20)

a dévoilé son admirable charpente en mélèze sous laquelle les baratons aiment se retrouver

baratier banc 11 mars 19

Un banc attendait, le lever du soleil ou son coucher. Tout dépendait où l'on s'asseyait...

niches

Saint Roch montrait sa plaie son chien auprès de lui, saint Chaffrey brisait son épée encore et encore et saint Jacques s'écriait Ultreïa !

baratier enseigne 11 mars 19

Une enseigne où se restaurer au coin de la rue...

P1480135

La rue Guillaume Apollinaire. Le poète s'était-il promené dans ce charmant village ? 

En cherchant un peu, on apprend que Guillaume Apollinaire se rendait souvent dans la Villa Baratier de Nice après sa rencontre avec Lou... Il n'est donc jamais venu au village de Baratier. Merci à Jacques Ibanès qui a mis en musique des poèmes d'Apollinaire et les chante accompagné de sa guitare. 

 *

Si je mourais là-bas sur le front de l’armée

Tu pleurerais un jour ô Lou ma bien-aimée

Et puis mon souvenir s’éteindrait comme meurt

Un obus éclatant sur le front de l’armée

Un bel obus semblable aux mimosas en fleur

 

Et puis ce souvenir éclaté dans l’espace

Couvrirait de mon sang le monde tout entier

La mer les monts les vals et l’étoile qui passe

Les soleils merveilleux mûrissant dans l’espace

Comme font les fruits d’or autour de Baratier

 

Souvenir oublié vivant dans toutes choses

Je rougirais le bout de tes jolis seins roses

Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants

Tu ne vieillirais point toutes ces belles choses

Rajeuniraient toujours pour leurs destins galants

 

Le fatal giclement de mon sang sur le monde

Donnerait au soleil plus de vive clarté

Aux fleurs plus de couleur plus de vitesse à l’onde

Un amour inouï descendrait sur le monde

L’amant serait plus fort dans ton corps écarté

 

Lou si je meurs là-bas souvenir qu’on oublie

— Souviens-t’en quelquefois aux instants de folie

De jeunesse et d’amour et d’éclatante ardeur —

Mon sang c’est la fontaine ardente du bonheur

Et sois la plus heureuse étant la plus jolie

 

Ô mon unique amour et ma grande folie

Guillaume Apollinaire - 30 janvier 1915 - Poèmes à Lou

*

baratier MAM 19-03-11 (2)

Le sang d'Apollinaire n'a pas giclé sur le monument aux morts de Baratier...

baratier MAM 19-03-11 (7)

Mais ici, quel bonheur, on célèbre la PAIX chère au poète

baratier MAM 19-03-11 (5)

Et on la chante avec les enfants de l'école en rendant hommage au dernier poilu Lazare Ponticelli, mort en mars 2008 :

Remplaçons les armes par des arbres, les cris de douleur par la musique des mots.

baratier peinture murale 19-03-11 (3)

Et sur un mur tout gris, il y avait les couleurs de la Paix...

baratier église 19-03-11 (13)

Il y avait l'église Saint-Chaffrey toujours ouverte, alors nous reviendrons, nous pousserons la porte... 

baratier peinture murale 19-03-11 (7)

Belle fin de semaine !

Merci à Claude Chaix