P1050982

Située à 13 km de Briançon, à la frontière avec l'Italie, sur le col éponyme, Montgenèvre est aussi la doyenne des stations de ski françaises. On a fêté son centenaire en 2007.

Skieur_1907

En 1906, les responsables militaires de l'Ecole du ski français de Briançon, ainsi que les amateurs du Club Alpin Français, se désolent de la faible diffusion du ski parmi la population locale. Elle se limite à la pratique de notables et surtout à quelques sportifs bourgeois. Pour susciter un véritable engouement populaire comme il en existe en Suisse, le Club alpin, soutenu par l'armée française, songe alors à organiser un concours de ski. Le concours prévoit une course de fond, une course de descente (en montée, plat et descente) et un saut. Heureuse surprise, il attire trois mille personnes, de diverses nationalités. 

P1050983

Les skieurs impressionnent la foule curieuse, fascinée par des vitesses de 60 kilomètres par heure. Le champion suisse Keller réalise un saut à ski de 23 mètres. C'est lui que Christian Burger, sculpteur à la renommée qui dépasse les frontières, a représenté, porté par 3 spectateurs de l'époque, soutenant le sauteur dans son envol.

P1050984

Haut de 12 mètres de haut, le groupe a été installé à la sortie Est du village, en face du hameau de l'Obelisque, sur la N94.

P1050985

Montgenèvre est officiellement promue station de ski internationale le 11 février 1907, avec l’organisation de cette première compétition internationale par le Club Alpin français, en présence des délégations italienne, suisse, autrichienne, suédoise et norvégienne.

P1050986

Avec sa transparence grillagée, dessinée dans le bleu du ciel, la sculpture s’intègre parfaitement au paysage que constitue le stade du slalom du Prarial. De surcroît, elle est ouverte sur le Janus au sud, et le Chaberton au nord est,  dans le prolongement des sommets olympiques italiens de la Via Lattea.

P1050998

L'oeuvre monumentale (qui a nécessité deux années de travail entre sa conception et son transport à Montgenèvre) exprime la légéreté  de l'envol, le saut offert au chant du vent, à laneige qui n'a pas de prise sur elle. L'histoire du ski s'écrit ici, au regard transfrontalier des amateurs de sports d'hiver. 

P1050993

Deux transports exceptionnels ont été nécessaires depuis l’atelier du sculpteur les 23 et 24 juillet 2014, avant l'assemblage sur le site de Montgenèvre. Le skieur a été positionné à l’aide d’une grue au dessus des trois protagonistes en tenue d’époque qui le soutiennent.

P1050994

La mise en lumière de cette épreuve sportive, d’un nouveau genre à l’époque, promue par l'armée française et le Club Alpin Français a consacré cette montagne frontalière mythique des Alpes du Sud (3 sommets à plus de 3000 mètres d’altitude).

    010    l_envol

Photo de L'Envol : Christian Burger. Cette sculpture est exposée jusqu'à dimanche sur le site de l'Ice-Climbing, compétition internationale d'escalade sur cascade de glace à L'Argentière-la Bessée, accompagnée d'une projection d'un documentaire de 7 minutes de Vincent Verrier. Ce soir vendredi 16 janvier à 18h.

L'Envol de Montgenèvre est une des trois oeuvres de Christian Burger installées sur le nord des Hautes-Alpes, avec la statue géante d'Edward Whymper à L'Argentière-La Bessée  et cet autre "Envol", sculpture installée pour l'été, le 25 juin 2014, au sommet de la Barre des Écrins, par la "cordée historique"  pour le 150e anniversaire de  la première ascension par Whymper est ses compagnons.