04 juin 2016

Châteaux des Hautes-Alpes

  Qu'ils soient dus au génie militaire de Vauban ou inspirés par le seul désir d'être vus et admirés, les châteaux des Hautes-Alpes sont à eux seuls un patrimoine important, et nous font voyager dans le temps, de l'époque gallo-romaine au XIXe siècle... Château-Queyras ou Fort Queyras : Château médiéval du XIIIe siècle, situé à Château-Ville-Vieille (Queyras). Modifié selon les projets de Vauban de 1693 à 1723, puis au 18e, 19e et 20e siècles. Le château, privé, était ouvert à la visite jusqu'à août 2015. Il a été mis en... [Lire la suite]

05 mai 2016

La piscine République - Gap

La place de la République n’est pas la plus ancienne. Elle a été créée en mai 1911, après la démolition du quartier de Trébaudon. Au cours des années 30, la piscine et un établissement de douches municipales ainsi qu’un gymnase fut construit pour l’amélioration des conditions d’hygiène et de salubrité en milieu urbain. L'histoire de cette piscine commence en janvier 1913, quand Paul Caillat étant Maire, le conseil municipal approuve un avant-projet de construction de bains-douches populaires avec lavoir couvert. Mettre les... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 08:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 avril 2016

La Salle de bal des demoiselles coiffées (Théüs, Gapençais)

Au-dessus du village perché de Théüs (voir accès à la fin de l'article), le bassin de réception du torrent de Théüs dessine une véritable salle de bal, ou de gracieuses demoiselles attendent, joliment coiffées... un improbable cavalier. On les appelle aussi "cheminées de fée", elles correspondent à des sortes de grandes colonnes naturelles faites de roches friables et dont le sommet est constitué d'une roche plus résistante aux effets de l'érosion. Mais ici, à Théüs, elles sont si nombreuses et élégantes qu'on appelle le... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 06:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2016

Saint-André-de-Rosans (2) : Le Prieuré

Le prieuré de Saint-André-de-Rosans a été fondé peu avant le Xe siècle, en même temps qu'une trentaine de prieurés clunisiens créés  dans le diocèse de Gap, qui s’étendait alors du pays du Buëch aux Alpes-de-Haute-Provence et au sud de la Drôme. Saint-André-de-Rosans est le seul monastère clunisien complet (réfectoire, cloître, cellier, église) parmi les 30, d’où son importance sur le plan architectural, archéologique et historique. L’étude des textes anciens a permis de découvrir le plan général du prieuré et... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mars 2016

Saint-André-de-Rosans (1)

Un village à l'Ouest du département qui étire au soleil, ses maisons, les ruines du Prieuré, collines bleues et  vertes prairies... Ici, on pourrait tourner un film historique sans (presque) rien changer. Rien n'est réellement restauré et pourtant tout est là. Les rues sont boueuses, il y a l'odeur d'étable et de fumier...  Le seul regard est celui d'un chat sur les marches de pierre dans les reflets du soleil pâle, un petit chien aboie et se rue sur moi,  La seule respiration est celle des vaches dans... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 07:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
20 septembre 2015

Jean Esprit Marcellin (1821-1884), statuaire (2)

   En 1884, à la mort de Jean Esprit Marcellin, sculpteur né à gap en 1821, le maire de Gap, Frédéric Euzière, propose que la place Saint-Etienne de Gap soit rebaptisée place Jean Marcellin, et que, afin "de rendre un hommage plus éclatant à la mémoire de notre compatriote", soit édifiée "sur cette même place, avec l'aide d'une souscription publique, une fontaine monumentale surmontée d'un buste de Marcellin." Le projet municipal prévoyait d'apposer une plaque de marbre dans une salle de la... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 08:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2015

Jean Esprit Marcellin (1821-1884), statuaire (1)

  "Seule la fiction ne ment pas ; elle entrouvre sur la vie d’un homme une porte dérobée par où se glisse, en dehors de tout contrôle, son âme inconnue" François Mauriac   Peu de gapençais savent réellement qui est Jean Esprit Marcellin. Il a pourtant donné son nom à la plus belle place de Gap... Négligée par nos contemporains, "la sculpture que nous laissons dans un abandon, qui a plus ou moins brève échéance signifie disparitions ou destructions" est pourtant un des domaines les plus glorieux de notre... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juin 2015

Retour à la Maison Soubra (Gap)

Au printemps 2013, mes pas me conduisirent dans la Rue Cyprien Chaix à Gap. Dans un quartier refait à neuf à la fin des années 1990, cette incroyable maison a échappé aux bulldozers, car inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques le 19 septembre 1989. Claude Soubra et Jean-Christian Cordat, les propriétaires m'avaient alors accueillie, heureux de me raconter l'hsitoire de leur maison.  J'y suis retournée avec beaucoup de plaisir, pour refaire des photos car à l'époque de ma première visite un... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2015

Les sculptures urbaines de Gap (1)

Les sculptures d'inspiration féminine de Gap.    La plus ancienne se trouve entre le Musée et le Conservatoire, au seuil du parc de la Pépinière. D'auteur inconnu, la Cérès, déesse de la moisson... A eu la tête fauchée... Par un moissonneur de statues au printemps 2014. La tête a été retrouvée, mais sans son nez.  Selon l’historien gapençais Jean-Pierre Reybaud, cette statue de Cérès avait été installée à la Pépinière dans la première moitié du XIXème siècle. Avant 1879 et jusqu’en 1909, elle a déménagé... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 00:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2014

la carrière de Combe-Mounière - Pra-Reboul (La Roche-de-Rame)

Quel peut bien être le lien entre ces deux images ? Une "ruche-informations" et la Cathédrale de Gap ? La pierre rose des colonnes de la Cathédrale de Gap La pierre rose de la carrière de Combe-Mounière à Pra-Reboul, hameau de La Roche-de-Rame. A partir du hameau de Pra-Reboul, prendre le sentier qui conduit en 1 heure environ à la carrière. Ce sentier a été défriché en 1995 par des bénévoles de l'association Patrimoine Roche-de-Rame.  La vue sur la vallée de la Durance, ce matin-là, offrait un paysage à la lumière... [Lire la suite]