15 août 2015

Le four banal des Bruns - La Roche-de-Rame

Chaque hameau de La Roche possédait son four, sa chapelle, sa fontaine et parfois son moulin. Le four des Bruns, servait aux habitants des hameaux du Billys, des Gillys, et des Bruns. En 1891 il fut décidé d'une réparation jugée nécessaire. Chaque habitant fut tenu de faire les journées pour le transport des matériaux et de payer le coût de la main-d'oeuvre et des fournitures nécessaires. Chacun étant également tenu de se conformer aux usages anciens pour le mode de cuisson. Au cours de la deuxième moitié du XIXe... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 07:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2015

Le bois dont on fait les fables, à Névache (Vallée de la Clarée)

Dans le village de Névache, un loup hurlait à la lune. Jour et nuit, il hurlait à la lune... Seuls, le clocher de la chapelle et le lampadaire semblaient l'entendre et même on aurait dit, qu'ils l'écoutaient et qu'ils compatissaient. Le sculpteur l'avait figé dans la matière de l'arbre, faisant de son hurlement terrifiant une posture de silence. Non loin de là, un jeune et un vieux coq attendaient on ne sait quoi, écoutant à longueur de jour et de nuit, la chanson gaie de la fontaine, Encore tout recouverts de l'écorce de... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 06:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2015

Montoir, montage, leva, passa...

Dans l'habitat rural des Hautes-Alpes, on appelle "montoir", le plan large ou la rampe permettant de monter les récoltes à la grange. Ce dispositif prend d'autres noms selon les territoires, "montage" dans le Champsaur, "leva" en Oisans, "passa" en Vallouise, "pounti(n)", "pourti", ou "pouâire" en Ubaye, ces derniers mots désignant également les balcons ou galeries en bois. Montoir et montage sont les termes francisés correspondant à l'occitan "montau". les formes patoises, dans des graphies non conventionnelles, sont du type... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 07:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2014

Savez-vous planter les choux ?

Sur les hauteurs de l'Embrunais, il n'est pas rare de voir se dresser de grandes et belles fermes du XVIIIe siècle. Flanquées de tours carrées, qui sont d'anciens pigeonniers, elles étaient entourées de jardins, de prés et de vergers. Dans les jardins irrigués de proximité, on cultivait surtout des haricots, des fèves, des carottes, salades, radis, poireaux, oignons, blettes, cultures qui ne nécessitent pas de grandes surfaces.  Plus loin dans le paysage, on trouvait encore des surfaces plantées de pommes de terre... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 00:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juillet 2014

Un Bouquet de Saint-Eloi à Saint-Bonnet en Champsaur

Le bouquet de Saint-Eloi était le nom donné au chef d’œuvre réalisé par le maréchal-ferrant lors de la fin de son Tour de France pour son acceptation chez les Compagnons. Ce bouquet servait d'enseigne et représentait toutes les difficultés liées à la profession, ainsi que tous les types de fers fabriqués : fers de mulets, de chevaux, d'ânes, de boeufs de trait, fers orthopédiques. Sur celui-ci, l'artisan a fait figurer ses instruments : pince, marteau et enclume. Le maréchal-ferrant, seul artisan à être autorisé à travailler le... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 06:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2014

Coqs en tous genres

  Ce coq en chocolat, avec toutes ses plumes, sa crête splendide et fière, son oeil vif, et un bec par lequel s'échappe un chant... A réveiller les morts... Ce coq haut d'environ 60 cm est l'oeuvre du pâtissier de L'Argentière. Il a été confectionné pour la tombola de Pâques, organisée par les commerçants.  Insolite et beau, non ? Mais pourquoi un coq ? On est plus habitué aux oeufs, aux poules et autres lapins, symboles d'une grande fécondité, pour célébrer la vie après la mort...   Le coq est le symbole du retour... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 08:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2013

La vigne des Hautes-Alpes

La vigne de printemps : le site de la Vignette - St-Martin-de-Queyrières (Pays des Ecrins)   Au printemps, la vigne est taillée. "Taille tôt, taille tard : taille en mars", dit le dicton bien connu des vignerons... Nous voici sur un site unique et encore mystérieux...La Vignette. Longeant la vallée de la Durance, à l'amont de l'Argentière, il est le plus haut vignoble des Alpes françaises, compris entre 1050 et 1300m d'altitude. Il a été abandonné  depuis la Première Guerre Mondiale, et avait subi une attaque de... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 10:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2013

Les Pigeonniers

Dans l'Antiquité, le pigeon était considéré comme un oiseau protégé des Dieux, et servait aux sacrifices. Par la suite, il fut élevé pour sa chair très appréciée et pour sa fiente ou guano appelée aussi "colombine", qui était utilisée comme engrais. Le pigeon voyageur servit plus tard de messager, à des fins militaires, notamment. Il sert encore aujourd'hui la passion des colombophiles : c'est un bonheur (que j'ai connu dans l'enfance, grâce à mon grand-père colombophile) de les voir revenir un à un au pigeonnier, après parfois de... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2012

Le pont-levis de Saint-Chaffrey (Serre-Chevalier)

Afin d'être soulevé lors des crues estivales du torrent Sainte Elisabeth, Il a été construit en 1925, après que le premier pont ait été emporté par une crue en 1907.  son mécanisme permet de laisser passer librement les pluies torrentielles et l'ensemble des matériaux qu'elles transportent sans risquer l'obstruction au niveau du pont et l'inondation subséquente des habitations.    Malmené par les aléas climatiques et usé par les années de bons et loyaux services, le pont-levis a fait l'objet d'une réfection... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2012

Boutiques d'antan

L'Argentière-La-Bessée        Voici la devanture d'un ancien café qui abritait aussi une maison close au début du XX°siècle. ces messieurs entraient au café côté rue, et ressortaient par derrière, côté jardin...(à moins que ce soit le contraire...) Cette maison close n'était pas la seule à l'Argentière (on en a compté 11 !), grâce à un afflux de clientèle venue de nombreux  pays, faite des ouvriers venus travailler dans la mine d'argent, puis sur les centrales hydroélectriques, les constructions de barrages... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :