21 juin 2015

A Saint-Jean, entre église et cimetière...

A Saint-Jean, hameau de Crots (Embrunais), en face de la plus belle forêt de feuillus du département, la forêt de Boscodon, Entre le cimetière et l'église Saint-Jean-Baptiste (XIXe) son clocher à bulbe en pierre, un des deux clochers à bulbe de l'Embrunais, avec celui de Crévoux, Un curieux abri offre une retraite éclatante à 3 corbillards communaux... Pour les plus riches, la voiture à cheval à 4 roues. Pour ceux qui ont l'indélicatesse de mourir en hiver, le corbillard-luge. Pour les autres, la voiture à 2... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 08:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 novembre 2014

"Il fait beau, allons au cimetière"

"Des endroits de paix et de silence, avec des statues baroques, des soleils accidentels qui éclairent des tombes fatiguées." "Il fait beau, allons au cimetière", disait sa grand-mère à Emmanuel Berl (1892-1976), journaliste, historien et essayiste français . Tout le monde sait bien que c'est du cimetière qu'on a la meilleure vue. C'est ainsi au cimetière de Guillestre. A Guillestre, il y a deux grands cimetières : le plus ancien, avec son joli vieux mur qui joue à cache-cache avec les cimes toutes proches, avec ses... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 05:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
17 octobre 2014

Le cimetière aux trois oratoires : Molines-en-Queyras

  Le village de Molines-en-Queyras, d'altitude 1760m, compte aujourd'hui un peu plus de 300 habitants. Son histoire est parcourue d'événements malheureux, de guerres de religion en incendies et épidémies de peste, entre XVIe et XVIIIe siècles. L'origine du nom, Mullinricii (739) est sans doute celle de moulin, du latin molinus, bien que d'autres parlent de Terra Mollis (terres molles). Son blason, d'azur au moulin à vent d'argent, les ailes d'or, surmonté d'un pavillon de gueules, semble authentifier la première hypothèse. ... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 04:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 août 2014

Dormillouse, le hameau des "Bécarus" (Freissinières) - Pays des Ecrins : Le cimetière

Prétendre connaître un village sans visiter son cimetière, reviendrait à écrire une histoire en oubliant la fin... Voici donc la "fin" de la visite du hameau de Dormillouse, qui fut longtemps habité en permanence, bien que difficile d'accès,  après une heure de montée sur un sentier pédestre. A la terre de ce hameau étonnant, tant de fois labourée, piétinée, descendue, remontée, ensemencée, vénérée, s'accroche un cimetière pour le moins insolite. On penserait plutôt qu'on pénètre dans l'enclos des... [Lire la suite]
05 novembre 2013

La Chapelle Saint-Simon et Saint-Jude et son cimetière - Hameau de La Chapelle - Saint-Crépin (Guillestrois)

Au hameau de La Chapelle, près de Chanteloube, la chapelle Saint-Simon et Saint Jude, de style roman lombard,  abrite sous son mur nord, un charmant cimetière...    Est-ce pour les mettre à l'abri qu'on a fixé ces vieilles croix sur le mur ?  Car plantées dans la terre, elles étaient tentées de s'allonger, de pourrir, de disparaître... Tandis que d'autres résistent encore, se redressant dans les derniers rayons du soleil, Qui pousse encore la porte de ce jardin de poésie ?  de ce monde entre... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 18:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2013

"Le cimetière est dans le pré" - Les prés (Puy-Saint-Vincent)

La charmante petite église Sainte-Marie-Madeleine-des-Prés date du XVIe siècle et se trouve au sein du hameau des Prés à Puy-Saint-Vincent (Pays des Ecrins). Une grille qui grince s'ouvre doucement, on pénètre dans un jardin, un pré... un cimetière...   Sur les murs de l'église deux cadrans solaires probablement du même auteur que ceux de la chapelle Saint-André du Grand-Parcher (XVIIIe siècle). Sur celui de gauche on peut lire en français :"POUR UN MOMT DE DELICES UNE ETERNITE DE SUPPLICES", et sur l'autre la devise... [Lire la suite]
06 avril 2013

Le cimetière de Saint-Léger-Les-Mélèzes (Champsaur)

    Certains l'appellent "le cimetière aux cailloux", car son sol est recouvert de graviers. Les tombes, les allées, tout est revêtu de petits cailloux gris. Il faut faire attention où on met les pieds, pour ne pas marcher sur les tombes.       Seules les croix, dont certaines portent le traditionnel coeur en tôle émmaillée, et quelques pierres tombales semblent émerger de cet océan de rocaille...   La tombe d'un amoureuix de la montagne... Peut-être une passion mortelle...     ... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 19:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,