P1510022

Chaque fois que j'assiste à un concert de musique classique dans un église, je me demande comment le grand piano à queue est entré, par le porche suivi d'un sas avec une petite porte... (On en profite pour découvrir la belle église Saint-Etienne de Vallouise...)

photo Pierre Chambellant

 Et voilà que j'ai l'opportunité d'assister à l'installation du piano dans l'église de Vallouise, pour un concert du festival Musiques en Écrins, et pas des moindres : le Stimmung Trio, Emmanuelle Bertrand violoncelle, Michaël Levinas piano et Christophe Giovaninetti violon, avec au programme, Ludwig Van Beethoven trio N°7 op.97 à L'Archiduc, Toru Takemitsu, Between Tides et Franz Schubert Trio N°2 op.100.

P1510024

Assister à l'installation, une idée de l'Office du Tourisme du Pays des Écrins (Les coulisses des Écrins). Je croyais naïvement qu'il y aurait des déménageurs musclés, de la sueur, des "han !" des "ho !", je voyais un démontage compliqué du sas (sur la photo)

4917492

J'avais même imaginé une grue... le piano suspendu... comme ici à Genève (photo Elisa Casciaro-rts) pour une fête !

P1510032

 À 14h j'étais sur place, à attendre avec les organisateurs du Festival l'arrivée du piano, avec le technicien qui installait les lumières...

P1510036 P1510039

P1510049 P1510034

 Des cartons, des chaises, les livres de messe laissant de la place pour la console, des coussins pour le confort des spectateurs, un peu de stress... beaucoup de suspense car le piano n'arrivait pas... 

P1510040

C'est finalement à 17 h que le camion s'est garé devant le porche et a débarqué une sorte de chrysalide rouge et noire...

P1510041

 Toute la façade du sas s'ouvre facilement, 


P1510043

 La chrysalide entre lentement, en silence, sous le regard soulagé et admiratif de tous,

P1510046

 Un instant magique...

P1510048

 Le piano monte sur la scène grâce à des rails

P1510068

Déploie ses pieds...

P1510070

 En quelques gestes précis et dans le plus grand calme, le piano est debout

P1510071

 On serre encore quelques boulons...

P1510072

On dépose la housse, 

P1510075

L'installateur (admirable) fait l'accord... émotion.

P1510078

On le débarasse de ses dernières "membranes"

P1510084

Je viens d'assister à la naissance d'un papillon noir, à "l'émergence" d'un piano...

P1510031

 Pendant ce temps les autres instruments sont arrivés avec leurs musisiens : le violoncelle au dos d'Emmanuelle Bertrand, 

P1510087

 Le violon de Christophe Giovaninetti,

P1510088

Tandis que Michaël Levinas s'installait au piano...

P1510092 P1510093

 La répétition a pu commencer. Les musiciens m'on gentiment autorisée à prendre des photos : "du moment que nous ne faisons pas trop de grimaces !"

P1510094 P1510096

P1510097

Et je suis sortie après quelques photos, je les ai laissés travailler pendant une heure et demi

P1510156

Je suis allée m'asseoir sur un banc sous la chapelle des Pénitents (il faisait jour encore !). Par les murs de pierre de l'église Saint-Etienne du XVe siècle, une des plus belles du département, sortaient des phrases entières de la musique de Beethoven, Schubert et Takemitsu... un beau moment, pendant lequel je voyais entrer et sortir des familles entières de vacanciers, attirés par les notes qui semblaient s'échapper de la pierre et se répandre dans les rues du village...

P1510107

Plus tard la foule des festivaliers s'est rassemblée...

P1510116

Les lumières de la salle, non, de l'église se sont éteintes... Et la musique... et la magie... le talent... 

P1510141

 Dans un silence du sublime Trio de Takemitsu, Between wides (entre les marées), une cloche de l'église a sonné et la note était juste. Elle a évoqué pour moi la cloche d'un navire dans la brume...

P1510178

 Bravo et merci. Vos immenses talents sont au service du Stimmung Trio et offrent un récital tout en nuances, sans jamais l'expression d'un ego de l'un ou de lautre... sans prédominance de l'un sur les autres. 

***

Une dédicace spéciale à Philippe Justet, grand maître de la mutation mais aussi, loueur et accordeur de pianos "des plus grands" à Aix-en-Provence, sans qui la musique ne serait pas "vivante" !

***

Le festival se termine le 16 août avec un concert de Jean-François Zygel qui improvisera sur Bach et Mozart

https://www.musiques-en-ecrins.com/concerts-2019/