La Société Minière et Géologique du Briançonnais organise chaque année

les Journées des savoir-faire oubliés

sur le site de l'Espace Fours de Villard-Saint-Pancrace, près de Briançon

 

affiche fours

 

D'abord il y eut le désir de faire revivre les activités de fours à chaux, à poix, et la création des ces fours sur un site du village.

P1450412

 

Depuis le 14e siècle, des documents attestent que les habitants des environs de la ville de Briançon ont développé une technique permettant de transformer les pierres d’un calcaire magnésien, la « dolomie ladinienne » appelée « pierre bleue », en chaux. Cette matière présente de nombreuses utilisations, tant constructives (réalisation de mortiers ou d’enduits de façades) qu’agricoles (chaulage des semences). Des fours étaient ainsi construits selon des méthodes précises, transmises et adaptées au fil des siècles, afin d’assurer la transformation des pierres calcaires en chaux. 

P1450416

 

À partir des années 1930, cette pratique s’est peu à peu éteinte. Toutefois, depuis les années 1990 la Société Géologique et Minière du Briançonnais (SGMB) et d’autres habitants du Briançonnais ont entrepris l’étude du patrimoine lié aux fours et plus tard, la reconstruction des fours à chaux typiques du Bria.nçonnais et des savoir-faire associés. 

 

P1450419

 

 Une zone spécifique, l’espace fours de Villard St Pancrace traditionnellement dédiée à la chaufournerie, a été aménagée pour des activités de production et valorisation de la chaux. L’intérêt de préserver cette pratique réside principalement dans les qualités écologiques indéniables de cette matière qui dépendent à la fois de ses propriétés intrinsèques et de ses usages. (Texte tiré d'un document de la SGMB) en cliquant sur le lien ci-dessous :

La_fabrication_de_la_chaux_dans_le_Briançonnais

 

P1450421

 

D'autres savoir-faire oubliés sont mis à l'honneur pendant ces journées : les fondeurs de cloches itinérants, avec les Vallier de Plampinet, les Gautier de Briançon et le nouveau livre de Jean Vallier qui leur est consacré : Les fondeurs de cloche briançonnais, Ed. du Fournel, 2018. Ils furent fondeurs de cloches du 17e siècle à la fin du 19e siècle.

P1450422

L'atelier de sculpture sur bois de Y. Colomban

P1450418

L'arbre à paniers en osier de G. FAURE

P1450423

Atelier chanvre textile, cordes et épissures (J-Y et D. MONTALAIS, C. BERT)

P1450427

Atelier laine (B. BRUNET, M-T CHAUPIN)

P1450428

Atelier forge (F. de la GARANDERIE) 

P1450432

Atelier four solaire (G. ELIE)

Sans oublier la fabrication de chaux dans un four à chaux (J-P et Y. FINE, C. FAURE-BRAC) avec le démarrage de la chauffe à 4 h du matin ! L'atelier  amadou (J-P. ANDREA), le tout nouvel atelier de semences paysannes (C. PACTEAU)

Une Animation de Gérard Elie : la nuit des étoiles était prévue si la météo était favorable...

Tous des passionnés, qu'ils soient artisans, bénévoles autour des fours, visiteurs... Une précieuse mise en scène de ces savoir-faire afin qu'on ne les oublie pas et surtout que leur transmission s'écrive au futur, dans ce monde où nous devrons bien changer nos pratiques et repenser notre génie...