P1440264

Le village d'Arvieux, au pied du col d'Izoard côté Queyras, sommeille encore un peu dans l'hiver...

P1440265

L'église Saint-Laurent en pierres dorées du XVIe siècle et le temple détruit en 1684 et reconstruit en 1803, se font face, signe de tolérance religieuse... 

P1440227

Construite à la fin du XVe et au début du XVIe siècles, elle a subi des mutilations lors des guerres de religions. Plusieurs réhabilitations ont été entreprises, notamment la voûte au XVIIe siècle.

P1440238

 

P1440233

Le clocher est en pierre et semblable à ceux de la plupart  des églises  du Briançonnais, avec sa flèche et ses quatre pyramidions.

P1440230

Gaelle et Pierre Putelat ©

Il y a au moins deux cadrans solaires superposés.
Le plus ancien est circulaire et semblable à celui d’Aiguilles (1838). Une photographie du début du 20ème siècle montre l’ancien cadran sur la façade de l’église : il avait un peu moins de 2m de diamètre et ne comportait aucun encadrement.
Le plus grand est entouré par une décoration florale à la manière de celui de la maison Fantin au centre du bourg (daté 1734 et restauré par Rémi Potey).
Ce cadran de l’église a été peint par dessus le précédent avec un carré ocre encadrant l’ancien motif 
(source : Michel Ugon in Cadran info n°21 - mai 2010, le site de Michel Lalos)

P1440236

À la base du mur du clocher, des restes de fresque du XVIe siècle relative à saint Michel et saint Christophe.

P1440237

Un porche en plein cintre encadré de colonnettes est abrité sous un auvent contemporain.

P1440239

Des chapiteaux sculptés de personnages et de feuillages.

P1440240

P1440241

Des colonnes soutiennent l'auvent du porche

P1440234

Avec là aussi de beaux chapiteaux sculptés.

P1440242

Un personnage accroupi est encastré dans le mur du clocher.

P1440244

Le porche et l'auvent donnent sur le cimetière, avec le personnage accroupi à droite.

P1440228

Un océan de neige où semblent danser les croix

P1440229

aux trois-quart ensevelies...

P1440245

La nef à trois travées a été agrandie au lendemain de la révocation de l'Edit de Nantes, en 1685, pour accueillir les nouveaux fidèles convertis. Des statues du XIXe siècle, un retable de choeur du XVIIIe siècle, des tableaux et une tribune, une chaire du XIXe, des fonts baptismaux en pierre, complètent le mobilier.

P1440248


 Église ouverte tous les jours. Renseignements auprès de la mairie d'Arvieux.

P1440243

 

Sources :

Alpes-guide.com 

Base Mérimée culture.gouv

site des cadrans solaires de Michel.Lalos.free.fr