P1300111

Au-dessus du village perché de Théüs (voir accès à la fin de l'article), le bassin de réception du torrent de Théüs dessine une véritable salle de bal, ou de gracieuses demoiselles attendent, joliment coiffées... un improbable cavalier.

P1300113

On les appelle aussi "cheminées de fée", elles correspondent à des sortes de grandes colonnes naturelles faites de roches friables et dont le sommet est constitué d'une roche plus résistante aux effets de l'érosion. Mais ici, à Théüs, elles sont si nombreuses et élégantes qu'on appelle le site la « salle de bal des demoiselles coiffées ».

P1300130

On les trouve souvent dans les Hautes-Alpes, isolées comme sur la route qui mène à Saint-Véran dans le Queyras. Le relief de la commune de Théüs est essentiellement constitué de roches calcaires, de marnes noires et de débris d’érosion fluvio-glaciaire. Il y a 3 millions d’années, les glaciers ont poussé devant eux des masses de débris rocheux, les moraines  qui donnent aux vallées leur profil en U.

P1300114

C’est dans ces moraines que naissent les Demoiselles coiffées.
Elles se forment à l’abri d’un bloc de rocher relativement plat qui les protège en partie de l’action érosive de la pluie.

P1300106

Il arrive un jour pourtant, où la colonne usée devient trop fine pour supporter son chapeau qui tombe.

P1300101

Toutes portent des chapeaux différents. Béret joliment posé de biais ou chapka...

P1300103

Bibi pointu ou chapeau plat...

P1300115

Casquette couleur de rouille...

P1300123

Bonnet, capeline, chapeau cloche ou coiffe de dentelle... 

P1300140

Leurs galurins font leur différence et leur éternité !

P1300143

Accès au site :
Après le village de Remollon, en venant de Gap, prendre la D53 en direction du village de Théüs, après avoir traversé le village poursuivre jusqu’au site de la salle de bal à 1236m, pour avoir une vue d’ensemble par le haut. Vous avez la possibilité de randonner sur le sentier balisé.

P1300085

le village de Théus s’accroche aux pentes du Mont Colombis (1734 m), le point culminant de la commune.

P1300148

Au cours du haut Moyen-Âge, Théus Teusium était le siège d’une seigneurie.

P1300153

Le château se trouvait à l’emplacement du cimetière actuel.

P1300163

La paroisse de Théüs fut vraisemblablement créée par l’abbaye de La Novalaise à une époque très ancienne. L’église a été reconstruite au XVIIIe siècle et possède un beau retable de cette époque. 

Pour aller plus loin :

-Une simulation sur la formation des cheminées de fées

-Le site Geo-Alp