Fin juillet, c'est la saison de la cueillette du génépi dans les Hautes-Alpes. Mais attention, cette cueillette "se mérite" et demande une certaine forme physique et la connaissance de règles incontournables...

Cliquer sur les images pour les agrandir.

qqfoisdsherbe

Le terme « génépi » désigne différentes espèces d'armoises appartenant à la famille des astéracées, du genre Artemisia, dont l'espèce s'appelle Artemisia genipi. L'absinthe est une autre espèce du genre. C'est une plante glaciaire que l'on trouve entre 2700 m et 3200 m, dans les massifs haut-alpins, principalement Queyras et Briançonnais. Il désigne aussi la liqueur obtenue par la macération de ses brins. Petite plante vivace de 5 à 20 cm à tige rampante munie de radicelles, elle a des feuilles lancéolées, fusiformes, blanchâtres, pétiolées. Les tiges florifères portent à leur sommet un corymbe de fleurs d'un beau jaune doré, visibles de juillet à août. Le génépi se multiplie par division des tiges souterraines. Lorsqu'on le ramasse, il convient de couper les tiges aériennes sans déraciner la tige rampante, pour permettre à la plante de survivre.

0808genepfonds

Sa cueillette, très prisée des haut-alpins, est réglementée et reste une expédition peu ordinaire. En effet la plante choisit des lieux difficiles d'accès pour s'implanter.

La plante qui est un tonicardiaque, sert à confectionner un alcool, mais peut également se consommer en tisane. On la trouve dans de nombreuses préparations culinaires de la région.

Depuis toujours, les haut-alpins, privés d’un rendement suffisant des vignes, distillent les alcools blancs, alcool de poires, vins de noix, “Pétafouere” et macérations de plantes. Parmi ces dernières, les fameux génépis.

Huile essentielle, principe d’amertume, tanin et résine, les vertus des tiges aériennes des génépis sont réputées traditionnellement pour soigner les troubles de l’appareil respiratoire. En infusion, les brins calmaient la toux des petits montagnards et le transit digestif des estomacs fragiles.

abrivent

La plante pousse sur les schistes lustrés, dans les endroits humides et à l'abri du vent.

onrencontre3 onrencontre2

Vous rencontrez lors de votre marche d'approche, troupeaux de moutons et marmottes, ainsi qu'une flore variée.

coteedelweis

A l'altitude du génépi, on trouve l'edelweiss (leontopodium, famille des astéracées).

Génépi noir 

Genepi Jaune genepi glacialis

Il existe plusieurs variétés de génépi, dont le génépi glacialis, le génépi jaune, le génépi noir. Ce dernier est considéré comme le seul vrai génépi par les connaisseurs. Nous ne ferons pas figurer le génépi bourru, moins répandu, mais dont la cueillette est strictement interdite.

Donc, si vous voulez régaler vos amis, ne ramassez que le génépi noir pour faire votre breuvage. Et surprenez vos invités pour la Chandeleur, en faisant flamber vos crèpes au génépi !

prudence

Soyez prudents dans vos expéditions. Utilisez de bonnes chaussures de marche, le terrain est glissant, les pierriers raides et coupants. Portez lunettes de soleil et casquette, emportez de l'eau et un vêtement chaud (il fait souvent froid à 3000 m)

Coupez le génépi avec de petits ciseaux pour ne pas l'arracher.

N'emmenez pas des enfants trop jeunes ou non entraînés et gardez toujours un oeil sur eux.

Les "accidents de génépi" ne sont pas rares et souvent dramatiques...

 

laisser2brins

Laissez toujours en place 2 ou 3 brins sur une touffe. 

Afin de préserver le génépi sauvage, certains se sont lancés dans la culture du génépi et de l'edelweiss. Ils vendent le produit de leur récolte en sachets ou en pots.

noirAgnel2012b

On utilise les brins de génépi pour confectionner apéritif ou liqueur, aromatiser gibiers ou viandes en daube, parfumer les crèmes, salades de fruits ou crêpes...

 « L’arrêté préfectoral du 22 novembre 1993, modifié par celui du 3 juillet 2008 limite la cueillette autorisée à 100 brins par personne et par jour. Il est interdit de détruire, d’arracher, de prélever les parties souterraines du génépi. Obligation est faite de couper les brins à l’aide d’un sécateur, couteau ou ciseaux. Le colportage, la vente et l’achat de génépi sauvage sont interdits ».

Un grand merci à Annyk Ferry pour ses photos et sa documentation.