la fontaine st martin vers 1900

Elle porte le nom du Saint patron du village : Saint Martin. On la voit ici vers 1900 (merci Paul Billon-Grand). Elle est située à l'extrémité ouest du village, près de la route où se concentrait autrefois le trafic routier lié au col du Lautaret, avec ses maisons de roulage et ses auberges. 7 fontaines alimentent le village en eau et un réseau complexe de canaux d'alimentation et d'évacuation traverse le sous-sol. 

P1240780

Au début du XXe siècle on lui ajoute une arche.

P1240791

 C'était la fontaine la plus importante du village, appartenant, comme le four, à la communauté des habitants. En effet, on appelle les habitants de Villar-d'Arêne des "Faranchins" ou affranchis, après qu'ils aient racheté au Dauphin, un certain nombre de libertés au XIVe siècle, libertés qu'ils conservèrent jalousement jusqu'à la Révolution qui libéra tous les citoyens de la domination des seigneurs.

P1240792

Cette fontaine est dotée d'un lavoir, indispensable à la vie quotidienne, pour laver le linge, les boyaux de cochon, la laine...

P1240793

Elle semble être la seule à être alimentée par une source autonome à débit et température réguliers.

P1240783

Une niche abritait autrefois la statue du saint. Sous la niche, un masque. Voici un mariage de traditions religieuses et païennes, sans doute dans le but de protéger la source d'éventuels sorts maléfiques...

P1240784

Jadis  indispensable à la vie quotidienne, la fontaine servait aussi à éteindre les incendies. Elle était un lieu de rencontre, de réunions et d'échanges, l'hiver on y menait boire les animaux, quand l'étable n'était pas dotée d'un puits. L'eau courante arriva aux robinets des maisons de Villar-d'Arêne en 1954.