P1020442a

Saviez-vous que les Rois mages sont venus à Vallouise ? Voyez plutôt la peinture du XVIe qui décore le dessus de la porte de l'église Saint Etienne...

Après avoir offert leurs présents à l'Enfant Jésus de Béthléem, les Rois mages voulurent rentrer chez eux, là-bas en Orient. "Suivons toujours l'étoile, dirent-ils, elle nous guidera à nouveau". Mais cette étoile qui brillait jour et nuit, les emmenait vers l'ouest et plus ils marchaient, moins ils arrivaient. Melchior, le plus vieux, ne voulait plus bouger, mais les deux autres avaient grande envie de voir où cette curieuse étoile les mènerait...

      P1020443

Melchior se laissa convaincre et on reprit la route. Toujours ils suivaient leur étoile et Melchior murmurait "cette étoile est folle !" Ils montaient à La Bessée, quand ils virent l'étoile se fixer sur un glacier, là-haut. Nous savons que c'est le Pelvoux, mais eux ne le savaient pas. Quand ils arrivèrent à Vallouise, il pleuvait. Ils se reposèrent là, mais un jour, il fallut bien repartir et pour remercier les gens de la vallée qui avaient été si courtois, chacun d'eux voulut faire un cadeau. 

P1020444

Balthazar donna son manteau bleu tout semé de diamants et celui-ci s'envola au ciel qui devint tel qu'il est aujourd'hui, brillant d'étoiles.

P1020442b

 

 Gaspard donna sa belle couronne d'or pur et le soleil devint si vif et brillant, qu'à présent on ne peut plus le regarder sans cligner de l'oeil. Melchior, qui n'avait pas demandé à venir, se fit un peu prier. Il fit glisser sa cape d'hermine de ses épaules et la posa sur les rochers : "ils sont bien nus ces rochers, avec l'or et le bleu, le blanc va égayer la vallée". Et savez-vous où sont allés les Rois mages ? Ils sont allés à Embrun où ils ont leur cathédrale, tout le monde le sait.

 D'après Georges Bianchi.

 

 

 

La vérité sur les Mages, d'après Paul-Billon-Grand :

Des « mages » (magis en langue perse) sont mentionnés dans l’Ancien Testament au VIe siècle avant J.-C. (Daniel, 2, 2-10 : magos en grec). Hérodote, un siècle plus tard, désigne ainsi des membres d’une tribu mède qui, selon la tradition grecque, aurait détenu le pouvoir sacerdotal en Perse. Le mot « mage », en grec, désigne des prêtres perses, des sages chargés de l’interprétation des songes, des astrologues, des magiciens, parfois des charlatans. Des mages appartenant au zoroastrisme (autour du VIe siècle avant J.-C.) étaient de brillants astrologues.

La royauté des mages est une construction apparue au cours des IXe et Xe siècles et qui s’est diffusée dans l’espace féodal à partir du début du XIe siècle.

Le partage traditionnel de la galette des rois avec la désignation du ‘roi du jour’ est issue d'une coutume païenne et n'a rien de religieux.