P1030655

Le bouquet de Saint-Eloi était le nom donné au chef d’œuvre réalisé par le maréchal-ferrant lors de la fin de son Tour de France pour son acceptation chez les Compagnons. Ce bouquet servait d'enseigne et représentait toutes les difficultés liées à la profession, ainsi que tous les types de fers fabriqués : fers de mulets, de chevaux, d'ânes, de boeufs de trait, fers orthopédiques. Sur celui-ci, l'artisan a fait figurer ses instruments : pince, marteau et enclume. Le maréchal-ferrant, seul artisan à être autorisé à travailler le dimanche, possédait donc une forge et fabriquait des outils nécessaires aux autres artisans et à la maison : serpes, faux, tisonniers, broches, crémaillères... On dit même qu'il réparait les horloges...

couronne_de_lauriers

 

Le bouquet est souvent entouré ou surmonté comme ici, d'une couronne de laurier qui rappelle celle que l'on accrochait dans les ateliers de maréchal-ferrant chaque 6 décembre. 

Ce bouquet de Saint-Eloi, servait à indiquer l'atelier du maréchal-ferrant tout en rendant hommage à Saint-Eloi.

Saint Patron des orfèvres et des métallurgistes, Saint-Eloi veille également sur les maréchaux-ferrant, les forgerons, les taillandiers, les bijoutiers et les électriciens.

 

P1030653  P1030652 

La Rue des Ecuries à Saint-Bonnet, doit son nom aux écuries de la maison Champoléon près de la Placette. Cette ruelle est agrémentée de deux portiques en pierres appareillées couvertes de lauzes, servant de renfort aux deux maisons de part et d'autre.  Les arcades ou tounes ouvraient sur les écuries. Par mauvais temps, elles servaient d'abri pour soigner les chevaux, en témoignent les gros anneaux fixés dans le mur pour attacher les chevaux.

anneau 

Le feu du maréchal-ferrant s'est éteint doucement après la deuxième guerre mondiale, avec en outre la mécanisation de l'agriculture et l'évolution des transports. On en trouve encore dans les centres équestres et les écuries de course.

***

Sources : 

http://www.citedesarts.com/fr/Aff.php?select_nom=3

http://www.cercle-genealogique-goelo.fr/article-le-marechal-ferrant-38370893.html