En 2010, le festival Les Musicales Guil Durance avait pris pour thème Frédéric Chopin. 

Pour le bicentenaire de la naissance du compositeur ? Oui, bien-sûr, mais pas seulement...

 

 

 A écouter sans modération...

P1150319

On est aujourd'hui absolument certain que Frédéric Chopin avait un ancêtre natif de Saint-Crépin, au hameau Les Chapins plus précisément. De ces quelques maisons en balcon au-dessus de la Vallée de la Durance.

P1150269

Dans sa thèse intitulée "Les ancêtres paternels de Frédéric François Chopin" (Atelier national Reproduction des thèses, Université Lille III, 1987 - 588 pages), Gabriel Ladaique, historien, l'affirme. Voici le hameau des Chapins... Promenons-nous dans ce hameau et dans l'Histoire en ce jour de Fête de la Musique...


P1150358

Au milieu du XVIIe siècle, un certain Antoine Chapin voit le jour à Saint-Crépin, au hameau des Chapins. Antoine épouse Marie Durraffourt. Ensemble ils ont un fils, François, né en 1676. 

P1150359

C'est la misère qui les fait quitter leur village pour aller s'installer en Lorraine. On les retrouve au village de Xirocourt en Moselle.

P1150273

En 1705, François épouse Catherine Oudot à Xirocourt et fonde une famille. Il meurt à 39 ans à Xirocourt. Il sera le dernier à avoir vu Saint-Crépin.

 

P1150279 P1150280

P1150274

Gabriel Ladaique explique la transformation du nom Chapin en Chopin, par le fait qu'en Lorraine les A se prononcent O.

P1150326

Du hameau, vers le Sud-Est, le regard se noie dans la Vallée de la Durance...

P1150328

Qui repose ici ses eaux turquoises et s'offre quelques méandres,

P1150356

avant de plonger plus au Sud, et de croiser les crêtes enneigées du Grand Morgon.

P1150349

Au Nord, le paysage est barré par le somptueux Massif des Écrins, avec le Mont Pelvoux à droite (3946m), et le Pic Sans Nom (3913m), au centre.

 

Le père de Frédéric Chopin, nicolas (1771-1844) s'éxile à Varsovie où il enseigne le français et épouse Justyna Krzyzanowska, une chanteuse et pianiste polonaise, avec qui il aura 4 enfants dont Frédéric François Chopin (1810-1849)

Frederic_Chopin_photo 

Frédéric Chopin est un compositeur et pianiste virtuose, né le 1ᵉʳ mars 1810 à Żelazowa Wola, et mort à Paris le 17 octobre 1849.

Chopin-Polonaise en La B Majeur

 Il est un des plus grands compositeurs et pianiste de la période romantique. Il tend à  libèrer le piano des influences symphoniques et chorales traditionnelles, et développe, parallèlement à Franz Liszt, la notion d’instrument soliste. Il choisit de s'installer en France où il rencontrera George Sand qui sera sa compagne pendant 7 ans et avec qui il entretiendra une correspondance soutenue. 

 "Je vais probablement habiter un cloître merveilleux dans le plus beau site du monde : j'aurai la mer, les montagnes, des palmiers, un vieux cimetière, une église de croisés, les ruines d'une mosquée, des oliviers millénaires. Je suis près de ce qu'il y a de plus beau au monde. Je me sens meilleur. "

Toutes ses oeuvres (préludes, nocturnes, valses, scherzo, polonaises, mazurkas...) sont écrites en majorité pour le piano, avec des Variations pour piano et orchestre, deux Concertos pour piano, des Trios, des Sonates, quelques Fantaisies, une Berceuse et des Impromptus.

 De santé fragile, il meurt à 39 ans. 

 

 

Il est inhumé au cimetière du Pére Lachaise à Paris. Craignant d’être inhumé vivant, il avait supplié que son corps et son cœur soient séparés : le premier repose au Père-Lachaise, sous une statue d’Euterpe au luth brisé, œuvre de Clesinger (également auteur du médaillon qui orne sa tombe le représentant de profil, d’après un moulage réalisé juste après sa mort). Le second fut ramené à Varsovie par sa soeur : il est enchâssé dans un carditaphe qui se trouve sur un pilier de la cathédrale Sainte Croix de la ville. (photo et texte : Cimetières de France et d'ailleurs)

 

 

 

P1150281

 Près du lavoir du hameau, on a installé un panneau explicatif

P1150282a

P1150268

Et la belle école de Saint-Crépin,

P1150267

a été baptisée "École Frédéric Chopin", évidemment...

P1150315

 

J'aime à penser que cet article vous aura mis quelques notes de piano dans la tête, comme la visite des Chapins a fait chanter une petite musique en moi...

 

*

Pour en savoir plus :