P1130612 

Ce coq en chocolat, avec toutes ses plumes, sa crête splendide et fière, son oeil vif, et un bec par lequel s'échappe un chant... A réveiller les morts...

Ce coq haut d'environ 60 cm est l'oeuvre du pâtissier de L'Argentière. Il a été confectionné pour la tombola de Pâques, organisée par les commerçants. 

Insolite et beau, non ? Mais pourquoi un coq ? On est plus habitué aux oeufs, aux poules et autres lapins, symboles d'une grande fécondité, pour célébrer la vie après la mort...

sestrieres_borgata_03_08_13_coq 

Le coq est le symbole du retour du soleil, comme sur ce cadran solaire de Sestrières en Italie, à une vingtaine de kilomètres des Hautes-Alpes, photographié par Michel Lalos. 

P1070095

 St-Véran, village du Queyras,  perché à 2042 mètres, est souvent appelé "la plus haute commune de France et d'Europe".  La belle devise du village :

"Le pays où les coqs picorent les étoiles".

Le coq est donc l'emblème de Saint-Véran, le voici sur un cadran solaire, avec sa devise qui parle de résurrection....

croix_de_mission_st_v_ran

Et sur une croix de mission, toujours à Saint-Véran.

P1100152

Sur une autre croix, à la Chalp, hameau de Crevoux (Embrunais). Dans la Bible, le coq est le plus intelligent des animaux. Dans la religion chrétienne, il incarne le Christ annonçant le jour nouveau de la Foi. il est le symbole de l'intelligence venue de Dieu, le prédicateur qui réveille ceux qui se sont endormis. Le coq est aussi le symbole du reniement de saint-Pierre, qui, selon l'Évangile, aurait renié Jésus trois fois avant que le coq chante deux fois. Le coq, témoin de la trahison de Pierre, serait placé sur les clochers pour rappeler aux hommes leur faiblesse. Il tient alors le rôle d'une girouette, et face au vent, symboliserait ainsi le Christ rédempteur qui protège le chrétien des péchés et dangers. Curieusement, on en trouve très peu sur les clochers des églises des Hautes-Alpes... (je n'en ai trouvé aucun dans ma bibliothèque d'images...)

4-1-13 027 

Dans la chapelle Sainte-Lucie de Puy-Chalvin (Briançonnais)

P1060542__Copier_a

Le coq est l'attribut de plusieurs saints, dont Saint-Jacques le Majeur, protecteur des chemins de Compostelle, le coq rappelle le miracle du pendu-dépendu. représenté ici, sur une fresque de la somptueuse chapelle Saint-Jacques de Prelles. 

P1050879 (Copier) P1110486

Les girouettes ont aussi utilisé le coq pour représenter le fier animal dans le vent, à gauche dans un jardin de L'Argentière-La Bessée. Animal réputé bagarreur, celui de La Salle les Alpes, a perdu sa queue en panache dans son combat contre le vent...

11 juillet 2012 013

Girouette sur un épi de faîtage à Guillestre, le coq est également l'emblème de la France. Gallus , le gaulois, signifie aussi coq en latin. Jules César dans la Guerre des Gaules, compare le coq protégeant sa basse-cour à la fougue des guerriers gaulois. Au Moyen-Âge, les souverains français acceptent le coq comme emblème de leur vigilance et de leur courage. C'est seulement à la Renaissance que le coq est adopté pour représenter la nation française.

guilestre_007

A Guillestre, on le trouve sur une porte, ce heurtoir servant sans doute à réveiller les habitants ? Une dernière petite histoire : Après la chute du mur de Berlin en 1989, les géographes situèrent le centre exact de l'Europe à Saint-André-le-Coq, village situé entre Clermont-Ferrand et Vichy...

Et pour vous souhaiter de bonnes fêtes de Pâques, quelques vers d'Aragon : 

 Oiseau de fer qui dit le vent

Oiseau qui chante au jour levant

Oiseau bel oiseau querelleur

Oiseau plus fort que nos malheurs

Oiseau sur l’église et l’auvent

Oiseau de France comme avant

Oiseau de toutes les couleurs.

(Louis Aragon, Le Nouveau Crève-Coeur, 1948)

****

84039279_p

Photo : AL

coq au plumage de mousse à Ceillac (Queyras)