P1100450

La nuit tombait doucement, alors que je rentrais de Gap. Il fallait absolument que j'aille voir un oratoire au village de Réallon. Il était parfaitement décrit sur la fiche du site des oratoires.com : Construit en pierres sèches il est de forme pyramidale à quatre côtés, une petite niche carrée s'ouvre dans sa partie basse côté Est. Une pierre polie ayant la forme d'une miche de pain couvre le sommet et supporte une seconde pierre ronde percée d'où emerge une tige portant plus haut une autre pierre polie de la taille d'une pomme. La niche est vide, les anciens du village le disent dédié à St. Roch, protecteur des villages lors des épidémies de peste.

A la sortie du village, près d'une maison, je m'arrêtai : il était là, "pyramide de pierres sèches, avec sa pierre pôlie en forme de miche de pain qui supportait une seconde pierre ronde percée d'où émergeait une tige portant plus haut une autre pierre polie de la taille d'une pomme...". 

Sur la petite porte de la niche, trois noms... Une boîte aux lettres !!! Alors là, pensai-je, Monsieur Libaud (le président de l'association des oratoires) va être content : on transforme ses oratoires en boîtes aux lettres ... Mais non, ce truc était trop petit. je continuai ma route, et à quelques virages de là :

P1100452

 Mon oratoire Saint-Roch, grand, beau et tellement singulier, m'attendait dans la pénombre, à présent. Je l'éclairai avec mes phares... Pris quelques photos... Il était temps ! Il faisait presque nuit sur cette petite route de montagne. Ma quête d'insolite était comblée : des habitants du village avaient fabriqué une boîte aux lettres-oratoire, et quel oratoire ! Et quelle boîte aux lettres !