25 novembre 2012

Le prévôt du chapitre de la Cathédrale d'Embrun...

    La Cathédrale Notre-Dame du Réal d'Embrun, date de la fin du XIIIéme siècle. Son porche est soutenu par 2 séries de colonnes en marbre rose; les deux premières reposent sur deux lions couchés en marbre du Queyras. Les colonnes du fond se composent d'un faisceau de 4 colonnettes soutenues par 2 atlantes accroupis. Sur le faisceau de gauche, on voit un petit personnage qui semble se cacher et faire le guet...       La légende dit qu'il s'agit du prévôt du Chapitre qui refusait de payer les... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 novembre 2012

Boutiques d'antan

L'Argentière-La-Bessée        Voici la devanture d'un ancien café qui abritait aussi une maison close au début du XX°siècle. ces messieurs entraient au café côté rue, et ressortaient par derrière, côté jardin...(à moins que ce soit le contraire...) Cette maison close n'était pas la seule à l'Argentière (on en a compté 11 !), grâce à un afflux de clientèle venue de nombreux  pays, faite des ouvriers venus travailler dans la mine d'argent, puis sur les centrales hydroélectriques, les constructions de barrages... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2012

L'église Saint-Florent de Savines-Le-Lac (embrunais)

  Insolite, cette église l'est dans le département, par son architecture moderne. En effet les églises construites même au XIXéme et au XXéme siècles, ont toujours une architecture inspirée du Roman-Lombard.       "En sept siècles d'existence, Savines a changé trois fois d’emplacement. En 1282, Rodolphe de La Font de Savines prêta hommage au Dauphin des terres du Mandement de Savines. À cette époque, le premier village était situé en rive droite de La Durance, au fond du torrent de Réallon, au... [Lire la suite]
Posté par sylvieDam à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2012

La Centrale Hydroélectrique de Pelvoux-Les-Claux

  Inaugurée en 1932, cette usine hydroélectrique est un chef-d'oeuvre de l'architecture industrielle de l'époque. Construite comme une Cathédrale, elle est l'aboutissement de l'oeuvre de Gilbert Planche, ingénieur lyonnais, venu au début du XX° siècle dans le pays des Ecrins, avec l'idée d'utiliser l'énergie hydraulique, pour fournir de l'électricité. La Centrale est toujours en activité, et abrite un Espace Muséographique, "de la glace à la lumière".   Insolite ce "clocher", sur le toit de l'usine, utilisé tel un... [Lire la suite]